Quelques nouvelles du camp de volley 2015 du Genève Volley – tome 4 !

Chers amis du Genève Volley et de la lecture des comptes rendus du camp, après mûre réflexion, nous nous sommes dis que finalement, tous ces comptes rendus pouvaient être barbants et périlleux à lire – particulièrement pour ceux qui travaillent et qui ne prennent même pas le temps de faire une pause… Donc, on s’est dit que différentes versions seraient peut-être les bienvenues afin de faciliter vos misérables existences

Alors voici la version ultrasupertrèscourte pour hommes et femmes d’affaires qui n’en ont rien à faire, en fait :

Quelques nouvelles du camp de volley 2015 du Genève Volley – tome 4 !
RAS.

Voici une autre version destinée à la ménagère de moins de 50 ans mais qui n’a pas fini l’école élémentaire et dont la lecture de nos textes prend trop de temps sur le repassage et l’utilisation de l’aspirateur :

Quelques nouvelles du camp de volley 2015 du Genève Volley – tome 4 !
Voir compte-rendu tome 2 : copie conforme – merci et bonne nuit, à demain.

Maintenant voici la version de ceux qui aiment les lettre et qui ont le temps de lire, qui maîtrisent cet art ancien et difficile du déchiffrage des symboles cabalistiques et qui éventuellement possède une machine Enigma en état de marche datant de la deuxième guerre mondiale, ainsi que l’informatique, mais qui ne comprennent jamais rien aux gags débiles des rédacteurs :

Quelques nouvelles du camp de volley 2015 du Genève Volley – tome 4 !
VosenfantsvontbienetilfaitbeauàHautevillelapremièreafaitunaccrobrancheetlesjeunesonttravailléleserviceréception.
Mercidevotrepatienceetàdemain.

Enfin, last but not least, pour le carré des amateurs irréductibles, les vieux grognards et les adorateurs des Frères ennemis, voici la version normale. Enfin, normale… euh…

Quelques nouvelles du camp de volley 2015 du Genève Volley – tome 4 !

Journée plus sérieuse aujourd’hui, n’est-ce pas, puisque nous avions la visite de son illustrissime excellence Monsieur le Président du club Genève Volley, et que c’était son premier passage au camp. Donc, pour éviter qu’il ne se fasse des idées fausses, par exemple au sujet du fonctionnement et du sérieux du camp, nous avons dû engager quelques figurants parmi la population locale afin de lui faire croire que le camp avait bien lieu ! Pendant ce temps, nous avons lancé une enquête pour retrouver les enfants perdus que d’inconscients parents nous ont confiés dans un moment d’égarement totalement incroyable. A première vue, notre dirigeant n’y a vu que du feu !

D’ailleurs, subjugué par le spectacle présenté digne du cirque Knie, El Gobernador a proposé que le prochain camp ait lieu à la Barbade, d’ailleurs, Rihanna va nous inviter dans sa propriété.

À ce sujet, nous devons vous indiquer que nous sommes envahis par les barbares… puisque les Huns sont parmi nous, même qu’elles sont deux. Oui, on sait : c’est une blague pour initiés. Private joke, disent nos amis anglais.

Bon, une fois le président reparti, on a pu ressortir les bouteilles et les cartes et reprendre notre partie de belote ! Et pour ceux qui y croient encore : retour aux activités sportives : thème du jour des entraînements : le service (à table), puis le service avec réception (pour 8 personnes), puis le service avec réception et passe (moi le sel) et enfin le service avec réception et passe et dix de der. Bref, le (Ali) b-a ba du volley. À voir le niveau, on se demande d’ailleurs où vos rejetons de casino ont bien pu passer l’été au lieu d’aller à l’entraînement…

Et pendant ce temps… dans la vallée (de Dana) … la première équipe faisait de l’accro-branche. Saviez-vous que cette maladie est recensée comme maladie orpheline, car elle ne frappe guère que les clubs de volleyball, et donc n’intéresse pas les grandes multinationales de la chimie… En effet, quoi de plus inintéressant que de travailler sur la désaccoutumance de volleyeurs coincés dans des branches d’arbres ? Bref – rires et situations de quiproquos s’enchaînent pour le plus grand bonheur des zygomatiques. Il convient de relever que Shanon, puis Caitlin, se sont retrouvées dans des situations limites inextricables, suspendues au bout d’un câble, sans moyen de s’en tirer si ce n’est d’attendre que 3615 Ludo n’intervienne…

De retour au centre sportif, le soir commence par une séance pour tous : démonstration du thème du camp par la première équipe à l’intention des jeunes ! Vous souvenez-vous, chers lecteurs, que hier, nous vous avons demandé de trouver le thème du camp ? La bonne réponse était donc bien entendu – heu, Jean-Jacques, c’était quoi déjà ? Ah oui – longitude et dégagement, heu pardon ! attitude et engagement. Un bon point pour ceux et celles qui n’en ont pas douté une seconde. En résumé, la première a fait une démonstration d’entraînement avec engagement total et attitude concentration maximale. “Oui, mais je vois pas la différence avec nous ?” a osé une petite jeunette qui ne doute de rien du haut de ses douze ans… “Bon petite, je t’explique…”

Saviez-vous d’ailleurs qu’un miracle est en cours, dans ce camp ? En effet, à moins de 24 heures du retour en plaine, nous n’avons pas encore perdu de ballon… mais c’est bien, ça ! La cheffe matériel du club va être fière de nous. Plus qu’une petite journée à tenir…

Demain, la suite (et la fin, snif…) de nos aventures et de leur compte-rendu !

jjvd/ay