Compte-rendu des championnats suisses 2015

Le Genève Volley s’est qualifié pour 4 championnats suisses cette année – un petit exploit ! Et une sacrée difficulté pour notre budget… Nos équipes ont donc participé à 4 tournois bien mérités après avoir remporté les titres respectifs à Genève dans les catégories concernées. 

Voici les résultats de ces compétitions ! 

Championnat suisse Inter A des moins de 23 ans filles – à Lausanne 

Classement final : 
1. VBC Cheseaux
2. Volley Lugano
3. Sm’Aesch Pfeffingen 
4. Genève Volley

Quant à nous, nous avons terminé chocolat au 4e rang, ce qui est toutefois un bel exploit au vu des équipes en présence. Notre groupe qui comprenait plusieurs des cadres de la ligue nationale B a su rallier ses forces aux bons moments, pour se qualifier pour les quarts, puis lors des quarts pour se qualifier pour les demi-finales. Cet excellent résultat nous permet d’espérer pour les prochaines éditions d’aussi bons résultats, puisque le cadre restera sensiblement le même sur les deux prochains éditions ! 

Relevons que nos voisins et amis de Cheseaux ont remporté leur troisième titre d’affilée – un record certainement ! Bravo à elles. 

3001


Championnat suisse des moins de 19 ans filles – à Coire

Classement final :
1. Volley Köniz
2. Volley Franches-Montagnes
3. Sm’Aesch Pfeffigen
…7. Genève Volley

La concurrence était plus rude pour notre groupe qui manque encore de joueuses capables de poser les points aux moments cruciaux, mais une qualification pour les quarts de finales représentait l’objectif minimum. Il a été atteint, même si nous n’avons rien pu faire ensuite contre VFM, futur médaillé d’argent du tournoi. La victoire dans le championnat genevois de cette équipe était déjà un beau résultat, et la participation aux championnats suisses montre la marge qu’il reste encore à franchir pour devenir compétitif sur le plan national. 

IMG_1507


 

Championnat suisse des moins de 17 ans filles – à Tenero (Tessin)

Classement final : 
1. GSGV Giubiasco 
2. VBC Cheseaux
3. SC Gym Leonhard Bâle
…8. Genève Volley

Après avoir remporté difficilement le titre à Genève, nous partions avec une équipe ayant nettement moins d’expérience des grands rendez-vous au Tessin affronter les jeunes des autres clubs formateurs nationaux. On se rend compte que dans plusieurs régions, les clubs s’entendent, sans doute avec l’aval des centres de formation, pour mettre sur pied une équipe cantonale forte et regroupant les meilleures filles de toute la région – ce qui n’est absolument pas le cas à Genève. Après un premier tour délicat, nous sauvons notre tournoi en remportant le barrage pour accéder aux quarts de finale et donc jouer pour les huit premiers rangs. Mais la marche était trop élevée et l’équipe trop inconstante pour réussir un truc et c’est finalement au 8e rang que nous avons échoués. 

IMG_0050


Championnat suisse des moins de 17 ans garçons – à Tenero (Tessin)

Classement final :
1. Volley Amsriwil
2. Volley Smash 05 Laufenburg-Kaïsten 
3. Biogas Volley Näfels
… 8. Genève Volley

Nos garçons sont, contrairement aux filles de la même classe d’âge, des “vétérans” des championnats suisses, puisque ce n’est de loin pas leur première participation. Après un premier tour terminé au 2e rang de leur groupe, les garçons du Genève Volley ont perdu leur quart de finale, alors qu’ils avaient sans doute les moyens de le remporter, contre le LUC qui allait terminer au 4e rang et qui était donc le plus faible des demi-finalistes. La suite fut du remplissage et l’équipe termine, comme les filles, au 8e rang final. Dans la mesure où le tirage des quarts nous était favorable, c’est un peu une déception, mais une place dans les huit constituait un objectif raisonnable et on ne peut que féliciter les garçons pour leur dernière saison en moins de 17 ans d’avoir ravi le titre genevois (ce qui n’était à priori pas du tout prévu !), puis d’avoir fait figure plus qu’honorable aux championnats suisses. 

11008537_346211578900822_3244181816470862548_o


 

Bilan

La participation aux championnats suisses est un des objectifs majeurs de la formation dans le cadre du club. Nous tentons de promouvoir nos activités auprès des jeunes en leur fixant des repères par équipe, et notamment pour les équipes “1” de chaque classe d’âge, de tenter le titre genevois pour participer aux championnats suisses. 

Sur l’ensemble des 4 tournois auxquels nous avons pris part, nous avons réussi à atteindre nos objectifs de base, qui étaient de se qualifier pour les quarts de finales à chaque fois et donc de participer aux groupe des 8 meilleures équipes du pays. C’est à cette conditions que les équipes “s’offrent” les matches qui les font progresser, sortir de leur zone de confort. On espérait secrètement passer les quarts et s’offrir de belles demi-finales, mais seule l’équipe U23 féminine l’a réalisé, ce qui est la seule réelle “perf” de cette saison. Dommage qu’ensuite il n’ait pas été possible d’accrocher une médaille, c’est une belle récompense du travail fourni. Et chocolat, c’est rude… 

Parfois proches comme cette année les U23 à Lausanne, ces tournois peuvent aussi être à l’autre bout de la Suisse, ce qui fut le cas des U19 et U17 respectivement aux Grisons et au Tessin. De ce fait, ces participations représentent une charge financière très lourde pour le club. Cette année, nous avons tenté de faire soutenir ce projet par une campagne de “Crowdfunding”, autrement dit de financement par la foule, portée par le site internet “I believe in you” qui a proposé notre activité en primeur. Nous nous étions fixés 3’000.- de recette – non que cela permette de financer un déplacement (chaque CHS est estimé entre 4’000.- et 6’000.- selon la durée et la distance), mais parce que cela semblait représenter un objectif honorable vis-à-vis du public. 

Cette campagne a abouti et nous avons bien trouvé 3’000.- comme espéré. En revanche, nous avons dû nous rendre à l’évidence que seuls les membres du club et leurs amis et familles ont soutenu l’action – ce qui n’était toutefois pas le but recherché, même si c’est très agréable d’être soutenu aussi par les siens. Nous espérions trouver des partenaires extérieurs pour étendre notre cercle de reconnaissance. Mais bon – ce n’est que partie remise ! On réessayera une autre fois… ibiy